Lisbeï
Grand tripotage de nombril et autres divagations
septembre 19, 2007
21 nuits, dont 2 avec moi et 21999 autres... - Part I
tickets prince


Pour les retardataires, le prologue est par ici...

Cher Rogers,

Tu sais, j'étais là, deux concerts du mois dernier. J'étais là, à mi-hauteur, à ta gauche puis très légèrement à ta droite, j'étais là, tapie dans le noir de l'O2 au milieu de 21999 autres, et j'étais tétanisée. Tétanisée d'angoisse, comme à la grande époque des passages d'oraux. C'était toi sur scène, et c'était moi qui était tétanisée, tu imagines le gag. Tétanisée, complètement perdue, et recueillie aussi, du recueillement de celle qui pour la première fois va assister au miracle, plutôt que de l’écouter raconter par les autres ou de le vivre par procuration via les tonnes de boots pour lesquels j’ai fini par acquérir un disque dur dédié et triple-sauvegardé…. J’étais enfin moi-aussi dans l’assemblée de fidèles, et j’allais communier avec ce son si particulier, avec cette musique, avec cet état d’esprit qui fait partie intégrante de moi-même depuis… euh… 20 ans…

Parce qu tu sais Rogers, on ne s’est jamais rencontrés et on ne se rencontrera sûrement jamais, et puis tu sais, nos vies sont tellement aux antipodes que je ne crois pas qu’on ait grand chose à se raconter… Mais pourtant, tu me fais partager cet univers fait de sons secs, saccadés, cinglants mais ouatinés de basse, qui atteignent directement Le One planqué sous le plexus solaire et le retourne aussi sec via un Arai Goshi à la vitesse du son, justement… Le tout porté, tiré, poussé, emporté par une voix, des inflexions, des clins d’oeil et des histoires qui tour à tour m’émeuvent, m’enflamment, me font rire et aussi plus que souvent me donnent envie d’arracher ma culotte et celle de la personne la plus proche… Bref, tu vois Rogers, j’étais venue pour 2 soirées et 3 concerts d’orgie des 5 sens…

Et puis, et puis…
J’ai eu droit à deux concerts pour touristes et un dernier sans toi. Oui, tu as bien lu, pour touristes. Je suis venue réaffirmer mon hommage-lige, et tu m’as prise pour une touriste. Mais en même temps, comment te le reprocher, tu n’as fait que t’aligner sur l’immense majorité de l’assemblée, i.e., des touristes. Toi qui as tellement besoin de l’adoration et de la vénération des foules, toi qui es capable du pire et du meilleur suivant ce que te donne l’assemblée, toi qui t’appuie tellement sur les codes que tu as toi-même érigés pour créer la symbiose, tu as joué pour une assemblée composée à 80% de touristes totalement ignorants de ces codes.

Mais ce, par ta faute. Et j’espère bien que ça te servira de leçon pour la prochaine fois.

Mais je t’explique.
posted by Lisbeï @ 9/19/2007 08:35:00 PM ::
1 Comments:
  • At 11:34 AM, Anonymous NikkO said…

    L'accouchement fut long et non sans douleur dirait-on...
    Mais il est là... LE post...

     
Enregistrer un commentaire
<< Home
 
 
Nombril

Name: Lisbeï

Home: Paris

lisbei [at] yahoo [point] fr

Dernières Divagations
Archives
Girls & Boys
Blogs RIP
Miscellaenous

www.flickr.com

Powered by


BLOGGER